Scrum : le process en 5 minutes !

Après l’article sur le retour au blog me revoilà. Cette fois-ci je vous propose un sujet de fond qui je l’espère sera suffisamment complet à vos yeux !

A l’occasion de mes débuts comme consultant Agile chez Altran, j’ai été amené à présenter Scrum en 5 minutes à plusieurs reprises.

Je vais donc essayer de vous livrer ici quelques éléments de ma présentation, qui je l’espère, aideront ceux qui sont en pleine découverte de cette méthode agile à y voir plus clair rapidement.

Cette présentation a volontairement été vulgarisée afin de s’adapter à mon auditoire. Si toutefois elle vous semble trop complexe, n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaire, j’essaierai d’y apporter une réponse.

SCRUM en action: une rapide introduction à son utilisation

  • Scrum est une méthode de gestion de projet de plus en plus utilisée dans l’industrie du logiciel.
  • La méthode est particulièrement adaptée à des équipes de 10 personnes max.
  • Pour les produits que l’on peut découper en « mini projets » dont les périodes de temps sont inférieures à un mois.
  • Les méthodes traditionnelles de gestion de projets sont centrées sur la réalisation dans les temps.
  • Les méthodes agiles telles que Scrum se focalisent plutôt sur la livraison d’un produit à forte valeur ajoutée pour le client.

Un schéma simplifié du processus Scrum

Process Scrumsource de l’image: agileforall.com

Voici quelques points détaillant ce schéma:

  • Scrum est basé sur des itérations (périodes courtes de développement dont les objectifs sont définis à l’avance) appelées sprints.
  • Les objectifs font partis d’un référentiel d’exigences appelé le product backlog qui est fourni et tenu à jour par le product owner (“Correspondant métier”).
  • Ce référentiel est composé de fonctionnalités constamment priorisées. Avant chaque sprint, les fonctionnalités les plus prioritaires passent dans le sprint backlog et deviennent donc les objectifs à réaliser durant le sprint (itération).
  • Un sprint démarre toujours par sa planification en partant de discussions entre le product owner et l’équipe concernant le product backlog. A l’issue de cette rencontre, des tâches sont définies et le sprint peut débuter.
  • L’équipe de développement est piloté par le Scrum Master qui a pour but de résoudre les obstacles, participer au développement en cas de besoin et tout mettre en œuvre pour que les objectifs soient réalisés durant le sprint.
  • Chaque sprint améliore la valeur ajoutée du produit en ajoutant de nouvelles fonctionnalités qui peuvent être livrées au client.

Les rôles: L’équipe de développement

  • L’équipe SCRUM: Equipe comportant au maximum 10 personnes. L’équipe est auto-organisée et chacun doit être capable de reprendre les tâches d’un autre membre.
  • Le Product Owner: correspondant métier, il représente le métier et doit gérer la priorisation, et l’évolution du product backlog. Il doit se rendre disponible pour répondre aux questions de l’équipe Scrum.
  • Le Scrum Master : Il combine plusieurs rôles: Coach, chargé de projet, développeur, animateur… Il doit faire respecter le cérémonial Scrum à son équipe et veiller à ce qu’ils ne soient troublés par des faits extérieurs, tout en assurant le reporting.

Quelques pratiques agiles

  • L’utilisation d’un Product Baklog: référentiel des exigences et des fonctionnalités. Il doit être priorisé par le Product Owner.
  • Le Sprint (itération): Fondement même de l’agilité, il consiste à développer un incrément du logiciel en une période courte inférieure à 30 jours.
  • Le Daily Scrum ou coffee-meeting: Pratique visant à éviter les dérives, motiver l’équipe et tenir à jour les métriques projet. Il est quotidien et présidé par le Scrum Master. Ce point quotidien ne doit pas dépasser 15 minutes, si vous n’y parvenez pas je vous invite à regarder ce type d’outil de timeboxing Agile.
  • Démo et revue de Sprint: A chaque fin de sprint, l’équipe présente l’incrément logiciel développé au client, et celui-ci valide les différents points du backlog ou indique des changements à opérer.
  • La rétrospective de Sprint: Cette pratique est sans doute la plus importante du framework Scrum. Elle permet l’amélioration continue de l’équipe, sans elle, impossible de remettre l’équipe en question et améliorer son processus.
  • Le burndown Chart: Diagramme indiquant les tâches restantes avant la fin du Sprint sur un axe du temps :

    burndown chart

    Burndown chart provenant du blog: scrum.jeffsutherland.com

Pourquoi utiliser Scrum ?

Enfin, pour terminer cette overview, voici quelques points visant à vous convaincre d’utiliser Scrum comme méthodologie de gestion de projet:

  • Les projets sont trop long pour être estimés correctement.
  • Scrum permet d’être transparent envers les métiers.
  • La flexibilité des développements est permise grâce aux itérations et aux changements de priorités du product backlog.
  • L’agilité favorise la motivation et l’auto-organisation des équipes de développement.
  • Les utilisateurs communiquent directement avec l’équipe et réduisent les risques d’incompréhensions.
  • Un sentiment de reconnaissance des équipes se fait immédiatement sentir.

Voilà c’est tout pour cette présentation « rapide » de Scrum.

Encore une fois ces quelques points sont issus d’une présentation et n’ont vocation qu’à vous présenter simplement la méthode et ses pratiques sans rentrer dans le détail.

Pour celles et ceux voulant aller plus loin, je vous invite à lire en détail le dernier guide Scrum datant de 2017. Voici la version officielle traduite en Français:

Si des points ne sont pas clairs ou que vous n’êtes pas d’accord avec ma vision agile, faites le savoir en commentaire !

Partager cet article:

Ecrit par André De Sousa

Je suis un coach Agile ayant plus de 7 années d'expérience. J'ai coaché/mentoré/aidé plus d'une vingtaine d'équipes faisant du Scrum, XP ou du Kanban depuis mes débuts en agilité ainsi que des organisations en pleine transformation agile. Enfin, avec une "fail startup" à mon actif, j'aide les entrepreneurs qui se lancent pour leur éviter de reproduire mes propres erreurs. Actuellement Coach Agile / Formateur / Scrum Master / Hackathon Organizer chez Valtech France.

1 Commentaire

  1. Parmi les « Quelques pratiques agiles » citées, j’ajouterais la Release et la rétrospective de sprint.

Partager vos opinions ! Laisser un Commentaire

XHTML TAGS AUTORISES

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi...